Le transport ferroviaire en Malaisie

Fiche marché

  • Auteur : Bureau Business France de KUALA LUMPUR
  • 2015 - 2 pages
  • Editeur : Business France
  • Référence : B1505237A
  • Document gratuit
  • Disponible immédiatement par téléchargement

Résumé

Le secteur ferroviaire, parent pauvre des transports en Malaisie pendant de nombreuses années, est enfin remis à sa juste valeur depuis 2010, notamment grâce au développement du réseau urbain à Kuala Lumpur. La première voie ferrée fut construite en 1885, reliant la ville minière de Taiping à Port Weld. De 12,8 km de voies ferrées, le réseau a grandi à mesure que la Malaisie s’est développée pour atteindre aujourd’hui, 2262 km de voies ferrées sur la péninsule. Le développement du secteur ferroviaire est désormais un élément clé dans la progression du pays.
La société « Keretapi Tanah Melayu Berhad » (KTMB), propriété du gouvernement malaisien, est le premier opérateur ferroviaire sur le territoire de la péninsule. La société dispose du monopole sur le transfert ferroviaire de passagers et de biens et assure trois services distincts : banlieue (Kommuter), inter-villes (Inter-city) et fret. Elle gère ses trains sur une voie métrique de 1000mm en couvrant toute la Malaisie péninsulaire et fourni des connexions à tous les grands ports du pays comme Port Klang, Penang Port, Port de Tanjung Pelepas et Pasir Gudang. Bien que toujours sous la coupe exclusive du gouvernement malaisien, KTMB fonctionne actuellement comme un organisme du secteur privé, chargé de ses propres revenus et opérations.