Le marché de l'agriculture en Ukraine

Fiche marché

  • Auteur : Bureau Business France de Kiev
  • 2015 - 2 pages
  • Editeur : UBIFRANCE
  • Référence : B1505335A
  • Document gratuit
  • Disponible immédiatement par téléchargement

Résumé

Des conditions exceptionnelles. Le potentiel agricole particulièrement important de l’Ukraine résulte de la conjonction de trois composantes :
- des terres parmi les plus fertiles du monde. Les activités rurales occupent 41,5 millions d’hectares. 32,5 millions d’hectares sont consacrés aux terres labourables, soit à peu près la moitié de la superficie totale du pays (603 700 km², 10% de plus que la France). 40% des surfaces agricoles sont composés de « tchernozioms », terres noires bénéficiant d’une grande fertilité ;
- un climat continental modéré malgré la rigueur des hivers et des déficits fréquents en eau au printemps ;
- une longue tradition agricole et rurale.
L’Ukraine conjugue également les capacités exportatrices de son territoire agricole et l’immense « hinterland » constitué des grands pays producteurs de la Communauté des Etats indépendants, dont le complexe portuaire Odessa/Illichevsk/Youjnii assure un débouché vers les pays importateurs, du bassin méditerranéen notamment.

Un secteur essentiel. Le secteur agricole reste un des premiers contributeurs dans la valeur ajoutée de l’économie ukrainienne, assurant 10% du PIB. Le pays est un grand producteur et un important exportateur net de céréales. Les experts estiment que le potentiel de production de céréales en Ukraine s’élève à 80 Mt, voire 100 Mt. Environ 13.2 M de personnes vivent en milieu rural et leurs ressources proviennent, dans une très large majorité, de l’activité agricole : ils labourent environ 30% des terres agricoles et leur contribution dans la production agricole s’est élevée à 46% en 2013. Malgré l’utilisation, par les autorités ukrainiennes, de mesures administratives de régulation des marchés et les tensions qui persistent entre l’Ukraine et la Russie, son premier marché à l’export, les produits agricoles et agroalimentaires représentent, en valeur, 12% des exportations du pays. Par ailleurs, l’adhésion de l’Ukraine à l’OMC en 2008, a largement libéralisé ses échanges internationaux.