Les hydrocarbures en Angola

Fiche marché

  • Auteur : Bureau Business France de LUANDA
  • 2015 - 2 pages
  • Editeur : Business France
  • Référence : B1506007A
  • Document gratuit
  • Disponible immédiatement par téléchargement

Résumé

Le moteur de l’économie angolaise
L’économie angolaise repose essentiellement sur les secteurs des hydrocarbures, qui représentent environ 80 % des recettes publiques, 96 % des exportations et 46 % du PIB du pays. L’Angola est le 2ème pays producteur de pétrole d’Afrique et le 16ème mondial : en 2014, sa production de brut a atteint 1,671 M de barils/jour (en 2013, la production était légèrement supérieure avec 1,74 M de barils/jour). Le ministère du Pétrole ambitionne d’atteindre les 2 M de barils/jour d’ici 2017, ce qui permettrait à l’Angola de devenir le premier producteur d’Afrique, devant le Nigéria.
La production de pétrole angolaise est majoritairement réalisée en off-shore et se concentre autour de trois bassins pétrolifères : le Bas-Congo à l’extrême nord du pays, les provinces de Kwanza-Nord et Kwanza-Sud au centre et la province de Namibe au sud. Les réserves sont estimées à 12,6 Mds de barils (soit plus de 30 ans d’exploitation). Des investissements d’environ 8,8 Mds USD sont attendus pour le lancement de 100 nouveaux puits d’exploration off-shore. La production en ultra-profond se poursuit, nécessitant des investissements de plus en plus importants et des technologies de forages de dernier cri.
10 nouveaux blocs on-shore vont être attribués en 2015, dont le potentiel de la production est estimé à 7 Mds de barils. Le début des activités de recherche et d’exploitation est prévu pour 2016 (les appels d’offres pour l’attribution des concessions ont été publiés en juillet 2015).

L’Angola est également le 2ème pays producteur de gaz liquéfié d’Afrique, bénéficiant de réserves prouvées de plus de 300 Mds de m³. Ce marché connaît un fort développement, avec une capacité de liquéfaction de 5,2 M de tonnes de GNL / an.