L'élevage viande en Ukraine

Fiche marché

  • Auteur : Bureau Business France de Kiev
  • 2015 - 2 pages
  • Editeur : UBIFRANCE
  • Référence : B1506287A
  • Document gratuit
  • Disponible immédiatement par téléchargement

Résumé

La part de l’élevage dans le PIB agro-industriel de l’Ukraine s’élève aujourd’hui à 30%. Pour autant, le développement de ce secteur n’apparaît pas homogène. Si le cheptel bovin diminue conduisant à une crise de l’activité de transformation de la viande bovine et du lait, la filière porcine connaît, pour sa part, un succès modéré, tandis que la filière avicole bat, depuis plusieurs années, tous les records de production.
Il faut savoir que près de 75% de la production animale est assurée par de très petites exploitations individuelles et le cheptel animal a considérablement baissé depuis l’indépendance de l’Ukraine en 1991. Les causes de ce recul massif sont nombreuses, les principales étant liées aux coûts de production très élevés et à la vétusté de l’équipement utilisé. Cependant, une certaine reprise du secteur a été constatée en 2011-2012, notamment grâce à la construction de nouveaux complexes laitiers et porcins entrepris les années précédentes. En règle générale, la période de retour sur investissement pour l’élevage bovin est assez longue, ce qui freine d’autant le développement de cette filière. En outre, si les investissements étrangers et les aides internationales existent en agriculture (BERD, USAID et autres), ils demeurent néanmoins peu nombreux dans le secteur de l’élevage.