Le secteur de l'agriculture en Biélorussie

Fiche marché

  • Auteur : Bureau Business France de MOSCOU
  • 2015 - 2 pages
  • Editeur : UBIFRANCE
  • Référence : B1507310A
  • Document gratuit
  • Disponible immédiatement par téléchargement

Résumé

L’agriculture est un des secteurs phares de l’économie biélorusse et représentait, en 2014, 8% du PIB du pays. Aujourd’hui, les activités agricoles emploient près de 2,2 M d’habitants (23% de la population totale du pays). Les terres agricoles occupent 9 M d’hectares, soit 43% de la superficie totale du pays avec près de 5,5 M d’hectares consacrés aux terres arables. L’agriculture du pays est fondée sur les anciennes fermes collectives fonctionnant sur les principes de l’économie de marché en assurant 78% de la production agricole brute. Ces fermes (dont le nombre était de 1497 en 2014) bénéficient d’un soutien actif de l’Etat, mais, en revanche, restent, comme d’autres secteurs d’activité en Biélorussie, très contrôlées par l’État. Selon la répartition des surfaces agricoles, les anciennes fermes collectives occupent 87% des terres, les lopins individuels privés, dits de la population, détiennent 10% des surfaces, et le reste appartient aux exploitations agricoles fermières.
La filière agricole biélorusse est largement exportatrice, avec une majorité des échanges liés à la Fédération de Russie. Depuis 2010, la Biélorussie, la Fédération de Russie et le Kazakhstan forment une Union douanière qui exempte des droits de douane et permet la libre circulation de marchandises entre ces pays, d’où l’augmentation de la valeur et du volume de leurs échanges. L’Arménie et le Kirghizstan adhèrent à l’Union douanière en 2014 et 2015 respectivement. Un autre projet d’intégration, l’Union économique eurasienne est entrée en vigueur le 1er janvier 2015 pour mettre en commun les potentiels des cinq pays membres, réduire les coûts et simplifier la logistique, ainsi que permettre l’afflux d’une main-d’œuvre hautement qualifiée et bon marché.