Colombie : Le secteur automobile connaît une panne mais affiche un optimisme mesuré pour 2017

Brève

  • Date : 19/04/2016
  • Source : BBVA - Dinero
  • Contact : Bureau Business France de BOGOTA

Résumé

Représentant près de 4% de l´activité industrielle, y compris avec le sous-secteur des motos, et générant plus de 3% des emplois du secteur manufacturier, l’industrie automobile, répartie entre la production de véhicules et celle de pièces détachées, occupe une place importante dans l´économie colombienne. En 2015 les ventes totales de voitures ont atteint 283 000 unités, enregistrant ainsi une forte baisse de 13,1% par rapport à 2014. Les exportations en revanche ont augmenté de 16,1% sur la même période atteignant 31 400 unités.
Les ventes de VP, qui ont représenté un peu plus de la moitié des ventes totales, ont enregistré une chute de 4,8% tandis que les ventes de VU, représentant 27% des ventes sur le marché interne, ont reculé de 3,7%. Alors qu'en 2014 les ventes de poids lourds s'étaient redressées (+15,8%), l'année dernière celles-ci ont de nouveau chuté de 1,1%. Dans le nouveau contexte économique marqué notamment par la dépréciation du peso, la part de la production nationale dans les ventes sur le marché interne a augmenté passant de 33,6% en 2014 à 34,6% en 2015. L´assemblage local de voitures particulières est assuré par GM et Renault et l´assemblage de camions par HINO
La dépréciation du peso devrait continuer à stimuler la demande de véhicules produits localement, voire à augmenter les exportations. Les estimations pour 2016 tablent sur une tendance à la baisse des ventes avant une reprise attendue pour 2017.