Ethiopie : Aperçu du secteur automobile

Brève

  • Date : 24/05/2016
  • Source : Service Economique d'Addis-Abeba
  • Contact : marina.abie@dgtresor.gouv.fr

Résumé

Un récent rapport de Deloitte révèle que l’Ethiopie a l’un des taux de motorisation les plus faibles au monde, avec 2 voitures pour 1 000 habitants en 2014. Le marché est dominé par les véhicules d’occasion (85% des importations), et contrôlé à près de 65% par Toyota. Les obstacles à l’expansion de ce marché sont le faible revenu disponible des ménages, le niveau élevé des taxes (jusqu’à 220%), et la pénurie de devises. Néanmoins, le désir d’industrialisation du pays, le développement des infrastructures et des industries auxiliaires, et le faible coût de la main d’œuvre devraient encourager l’essor de la construction automobile (104 licences internationales).