Vietnam - Normes d'émission EURO-4 et EURO-5

Brève

  • Date : 09/02/2017
  • Source : Ambassade de France au Vietnam
  • Contact : Bureau Business France de Ho Chi Minh Ville

Résumé

En 2011 (décret n°49/2011), le Premier ministre a décidé d’un calendrier d’application des normes d’émissions aux moyens de transports motorisés au Vietnam. D’après ce décret, les automobiles se verront appliquer la norme Euro 4 à partir du 1er janvier 2017 et la norme Euro 5 à partir du 1er janvier 2022. Pour les motos, la norme Euro 3 sera applicable à compter du 1er janvier 2017. Ce calendrier vietnamien est concordant avec les engagements de plusieurs pays dans le monde dans le souci de limiter la pollution de l’air.
Cependant, le ministère des Transports a demandé, le 5 janvier 2017, l’avis des autres ministères concernés en vue d’un report de l’application de la norme Euro 4 pour certains véhicules diésel au 1er janvier 2018 et même au 1er janvier 2022 pour certains cas particuliers. Le ministère des Transports souhaite même ne pas encore fixer la date d’application de la norme Euro 5. Cette proposition est surtout en faveur des transporteurs qui sont les utilisateurs principaux des bus et camions diésel.
D’après le ministère des Transports, les véhicules répondant à la norme Euro 4, coûtent cher, ne peuvent être fabriqués que par les pays développés et les transporteurs locaux ne sont pas encore prêts à s’adapter à ces nouvelles normes. Bien que le calendrier d’application des normes d’émission soit annoncé depuis plus de 5 ans, les transporteurs ont souvent la « conviction » que ce calendrier sera finalement réajusté.
D’après Petrolimex, la norme Euro 4 limite fortement plusieurs polluants dans les émissions. Par ailleurs, le président Nguyen Hoai Giang de la société de pétrochimie Binh Son indique que sa raffinerie de Dung Quat ne pourrait produire du carburant à la norme Euro 4 qu’après l’expansion de cette usine prévue pour 2022 ou 2023.
Le directeur général adjoint de l’Environnement au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement Hoang Duong Tung s’oppose à la proposition du ministère des Transports en appelant à privilégier la conservation de l’environnement.