Corée du Sud - Environnement : Séoul, Paris et Londres coopèrent pour l’amélioration de la qualité de l’air

Brève

  • Date : 31/03/2017
  • Source : Mairie de Paris (communiqué de presse)
  • Contact : Bureau Business France de SÉOUL

Résumé

Dans le cadre d’une rencontre du C40, Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente du C40, Won-Soon Park, Maire de Séoul et Sadiq Khan, Maire de Londres ont annoncé le 28 mars un nouveau système de notation environnemental des véhicules, basé sur leurs émissions réelles de particules. Ce nouveau système permettra de fournir des informations plus précises sur les émissions réelles des véhicules roulant, qui ne sont pas toujours reflétées dans les résultats des tests officiels auxquels sont soumis les constructeurs automobiles.
Soutenu par les grandes villes de plusieurs pays dont Paris, Séoul, Londres, Mexico, Tokyo ou encore Madrid, ce système de notation sera accessible librement depuis des sites dédiés.
« La réduction des émissions des véhicules doit être une priorité lorsque l’objectif des Maires est de lutter contre la pollution », a déclaré le Maire de Séoul, Won-Soon Park. « Les villes avaient déjà apporté une contribution importante dans le cadre de l’Accord de Paris sur le Climat et aujourd’hui, elles font un effort commun supplémentaire pour maîtriser la pollution de l’air et pour rendre les villes plus respirables pour leurs citoyens ». Depuis mars, Séoul impose des restrictions à la circulation des véhicules diesel de plus de 10 ans, ainsi qu’aux véhicules diesel lourds (plus de 2,5 tonnes). Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un plan municipal pour réduire les émissions de carbone de la ville de 40%, d’ici 2030.