L'Algérie marché en croissance de plus de 40 millions de consommateurs !

Actualité

Avec une croissance à 3,6 % attendue pour 2016, l’Algérie représente la 4ème puissance économique du continent africain !

Découvrez le marché algérien et ses opportunités en participant aux Rencontres Algérie 2017.

    Résumé

    Situation économique du pays :
    Avec ses 40 millions d’habitants, une croissance de 3,6 %, une balance commerciale excédentaire de 4,6 Milliards USD, une dette extérieure brute de 3,2 Milliards USD fin 2014 et des réserves de change de 179 Milliards USD (représentant plus de 3 années d’importations), l’Algérie reste un véritable pôle de développement pour l’ensemble de la région méditerranéenne. 


    Politiques fiscale et économique du pays :
    Après le plan quinquenal 2009-2014 allouant une enveloppe de 286 Mds USD au développement du réseau d'infrastructures et à la diversification de l'économie, le gouvernement a adopté un nouveau plan d'investissement public d'un montant de 262 Mds portant sur la période 2015-2019 qui vise à parachever les grands projets du plan précédent, en particulier dans les secteurs de l'eau et des transports ferroviaire en routier. l'enveloppe supplémentaire servira à financer de nouveaux projets majeurs dans les domaines prioritaires du logement, des transports, de l'agriculture, du tourisme et du numérique.


    La place de la France dans les échanges algériens :
    En 2015, avec une part de marché de 10,5% et des exportations d’un montant de 5,4 Mds EUR, la France est le second fournisseur de l’Algérie après la Chine (16,0% de part de marché). Les principaux postes d’exportations françaises demeurent les céréales (13,7% du total), les préparations pharmaceutiques (11,9%) et les véhicules automobiles (7,8%).


    L’implantation des entreprises françaises est relativement importante à l’échelle du pays, puisque la France compte 450 entités sur le sol algérien, dont près des deux tiers de PME. Ces entreprises génèrent aujourd’hui quelques 35.000 emplois directs et 100.000 emplois


    La France a, dans cette nouvelle stratégie, toute sa place. Nos entreprises sont en capacité de saisir nombre d’opportunités créées dans les secteurs économiques clefs que sont l'agriculture, l'agro-industrie, l'énergie, la santé, les infrastructures, les TIC, l'environnement, la formation, l’ingénierie touristique et les services. 


    L'offre française dispose de nombreux atouts pour répondre à cette demande d’autant qu’elle bénéficie d'une bonne image auprès des décideurs algériens.