Sciences du vivant et industrie pharmaceutique en Slovénie et Autriche : à la recherche de produits et solutions innovantes

Actualité

Les producteurs pharmaceutiques en Slovénie et en Autriche cherchent à se rapprocher de fournisseurs français de matières premières, substances actives, excipients, produits chimiques pour l'industrie pharmaceutique, de solutions et produits pour le process et équipements industriels, de solutions 4.0 et du cloud et spécialistes de l'emballage.

Du 10 au 13 octobre 2017 à Novo mesto, Ljubjana et Vienne, les entreprises qui auront été sélectionnées rencontreront les responsables achats et experts techniques des industriels pharmaceutiques.

    Résumé

    En Slovénie, le secteur pharmaceutique est représenté par une quinzaine d’entreprises, dont 2 acteurs majeurs, Krka et Lek (groupe Sandoz). Avec un CA de près de 2,2 Mds EUR en 2015 et près de 8.300 employés, l'industrie pharmaceutique participe à hauteur de plus de 40% de CA total de l’industrie chimique slovène (742 sociétés, dont 36 grandes, un CA de 5,2 Mds EUR en 2014, avec une valeur ajoutée de 1,7 Mds EUR, près de 26 000 employés, 80% de la production est destinée à l’export). 
    - Krka est un laboratoire pharmaceutique spécialisé dans les médicaments génériques. Ses domaines d’activités couvrent la production et la vente de médicaments de prescription, de médicaments sans ordonnance et de produits vétérinaires. Le CA de la maison mère, basée en Slovénie, est de 1,212 Md EUR en 2015. La société a réalisé un bénéfice à hauteur de 154 MEUR en 2015. Le groupe est mondialement présent, emploie 10 564 personnes et distribue ses produits dans plus de 70 pays. L’entreprise possède en outre ses propres centres de production et de distribution en Slovénie, en Russie, en Pologne, en Croatie et en Allemagne.
    - LEK - du groupe Sandoz est un des sites leader pour la R&D et l'un des principaux centres de production et d'approvisionnement de Sandoz. Péniciline, biosimilaires, substances actives, anti-infectieux, OTC et compléments alimentaires.

    En Autriche, l’industrie pharmaceutique a généré un chiffre d’affaires de 2,23 Mds EUR en 2015, soit 15% de l’industrie chimique. Celle-ci est la deuxième branche la plus importante de l’industrie autrichienne, après la production mécanique, en termes d’emploi et de valeur finale produite. Près des 2/3 de la production sont destinés à l’export, plus de 70 % des importations comme des exportations, se font avec des pays européens. La production porte sur des produits de base (principes actifs), des médicaments et différents produits médicinaux. Parmi les multinationales on trouve Boehringer Ingelheim, Takeda, Sanochemia, Pfizer et Sandoz. Le projet Boehringer Ingelheim qui prévoit de construire et aménager, sur le site de production à Vienne, une installation de production biopharmaceutique et les édifices tertiaires correspondants, est évalué à 500 MEUR.
    Le secteur des sciences de la vie en Autriche  (industrie pharmaceutique, biotechnologies et dispositifs médicaux) a connu une croissance significative ; 823 entreprises emploient 51 600 personnes et réalisent un chiffre d’affaires de 19,11 Mds EUR, ce qui correspond à environ 5,8% du PIB (statistiques du cluster Life Science Vienna, chiffres 2014).