Après des décennies d'isolement, la plus grande île des Caraïbes entreprend des réformes politiques et économiques

Actualité

Cuba se positionne comme un marché prioritaire en Amérique !

Participez avec Business France à l'atelier d'information Cuba le 25 septembre 2017 et rencontrez des entreprises cubaines.

    Résumé

    A la confluence de la mer des Caraïbes, du golfe du Mexique et de l’océan Atlantique ; au sud des États-Unis et des Bahamas et à l’est du Mexique. Cuba est la deuxième île la plus peuplée des Caraïbes.

    Les services sont le principal secteur d'activité de Cuba, représentant plus de 74% du PIB en 2014 et employant près des deux tiers de la population active. L'importance de ce secteur est fortement liée au développement du tourisme.

    L'industrie représente 20,5% du PIB et emploie 17% de la population. Elle se concentre sur les produits agricoles et la production de ciment et de machines agricoles. Cuba dispose par ailleurs d’importantes ressources minières. L’exportation de nickel constitue la première source de devises du pays. Le pays possède également d’autres minerais, tels que l’or et le cuivre, et mène des activités de prospection d'hydrocarbures.

    L'agriculture représente 5% du PIB et emploie près d'un cinquième de la population active. Le sucre et la canne à sucre, qui sont les principales productions (12,5 milliards de tonnes de canne à sucre produites chaque année), occupent le tiers de la surface cultivée.

    La France et Cuba ont tissé, tout au long de leur histoire commune, des relations d’amitié et de coopération, qui ont été relancées depuis 2012 par des rencontres politiques au plus haut niveau. La visite du président de la République François Hollande à Cuba en mai 2015 et la visite du président Raul Castro à Paris en février 2016.

    Les visites d’Etat croisées ont permis le lancement d’un nouveau partenariat économique entre la France et Cuba, dont les axes prioritaires sont définis dans la feuille de route économique conjointe : le tourisme, l’énergie, les infrastructures, la santé, les transports et l’agroalimentaire.