Afrique du Sud - Quel mix énergétique pour 2050 ?

Brève

  • Date : 01/03/2017
  • Source : http://www.engineeringnews.co.za/article/electricity-mix-model-shows-south-africa-wont-need-to-trade-off-clean-for-low-cost-2017-02-23/rep_id:4136
  • Contact : Bureau Business France de JOHANNESBURG

Résumé

Le Council for Scientific and Industrial Research (CSIR) a dévoilé une simulation du mix énergétique sud-africain qu’il estime être la plus rentable pour le pays. Cette étude défend un choix bien plus ambitieux dans le développement de l’éolien et du solaire que celui fait par le Département de l’Energie dans son Integrated Ressource Plan. Ce dernier a en effet fixé des limites d’installation annuelles (Eolien : 1 600 MW/Solaire : 1 000 MW) qui n’ont, pour Tobias Bischof-Niemz, directeur du CSIR, pas lieu d’être. La simulation propose donc une part élargie à 70% pour le renouvelable, soutenu par l’utilisation de gaz, d’hydraulique, une part minime pour le charbon et pas de nucléaire. Ce modèle permettrait une économie annuelle de 6 Mds EUR, 130 M de tonnes de CO² rejetées et 29 Mds de litres d’eau. M. Bischof-Niemz souligne également la chute importante des coûts de déploiement des énergies vertes : -83% pour le solaire et -59% pour l’éolien depuis 2011. Seule ombre au tableau, ce nouveau plan nécessitera une capacité totale de production avoisinant les 237 GW contre les 135 GW prévus par l’IRP pour pallier la variabilité des sites de production verts.