Algérie - Précisions sur le programme de développement des énergies renouvelables

Brève

  • Date : 20/03/2017
  • Source : Presse locale
  • Contact : Bureau Business France d'ALGER

Résumé

Lors du 15ème Forum du développement durable à Paris, Noureddine Boutarfa, ministre algérien de l’énergie, a présenté l’appel d’offres international relatif à la production de 4 500 MW d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2022. Le programme de développement des énergies renouvelables mis en place repose sur une composante énergétique et sur une autre industrielle. Ainsi, les projets solaires photovoltaïques devront être menés par une entreprise mixte dans laquelle la majorité sera détenue par les groupes publics Sonatrach (à hauteur de 40%) et Sonelgaz (à hauteur de 11%). Les entreprises privées algériennes quant à elles ne devraient pas détenir plus de 6%. Les investisseurs étrangers devront apporter au moins 30% du coût du projet en fonds propres. La production de panneaux photovoltaïques fera également l’objet de partenariats avec le groupe Sonelgaz et l’Entreprise Nationale des Industries Electroniques (ENIE).