Corée du Sud - Le nouveau gouvernement veut revoir la politique énergétique du pays

Brève

  • Date : 31/05/2017
  • Source : Pulse News
  • Contact : Bureau Business France de SÉOUL

Résumé

Le nouveau gouvernement coréen, en place depuis quelques semaines a engagé une réflexion profonde sur la politique énergétique à long terme du pays. Confronté à des problèmes de pollution atmosphérique persistants, et prudent sur la question du nucléaire, le nouveau gouvernement a mis la priorité sur la suspension, puis l’arrêt progressif des plus anciennes centrales à charbon du pays. Le fonctionnement des 8 réacteurs au charbon les plus anciens du pays (trente ans ou plus) va ainsi être suspendu au mois de juin, période pendant laquelle des relevés atmosphériques réguliers seront effectués afin de quantifier les effets sur la pollution atmosphérique ambiante.
En parallèle, le gouvernement coréen devrait annoncer la suspension de l’élargissement du parc actuel de réacteurs nucléaires, et l’arrêt définitif du réacteur Wolsong 1 dans les années à venir.
La faisabilité de telles mesures reste pour l’heure à prouver, cela signifiant la soustraction d’une part significative de l’approvisionnement électrique du pays, alors que la substitution de ces moyens par des énergies renouvelables représente un défi technique et financier considérable.