Angola - Lancement de la construction du barrage hydroélectrique de Caculo Cabaça

Brève

  • Date : 18/08/2017
  • Source : Africa 21 Digital
  • Contact : Bureau Business France de LUANDA

Résumé

Après le démarrage de la 1ère des 6 turbines de la centrale hydroélectrique de Laúca, fin juillet dernier, la 1ère pierre du complexe hydroélectrique de Caculo Cabaça, sur le fleuve Kwanza dans la province du Kwanza Norte, a été posée le 4 août par le président de la République, José Eduardo dos Santos, en présence de l’ambassadeur de Chine pour l’Angola.

C’est l’entreprise chinoise China Gezhouba Group Co. Ltd (CGGC) qui a été choisie pour construire le complexe, d’une valeur de 4,5 Mds USD, à travers un financement de l’Industrial and Commercial Bank of China (ICCB). Le barrage hydroélectrique, dont la construction devrait être terminée en 2023, sera composé de quatre 4 turbines d’une capacité installée totale de 2 172 MW, faisant de ce barrage le plus grand du pays (2070 MW pour Laúca). Les lignes de transports construites dans le cadre du projet Laúca devraient permettre au pays entier de bénéficier de l’énergie produite, voire d’exporter l’excédent.
CGGC sera également chargé de la maintenance de la centrale pendant 4 ans, ainsi que de la formation du personnel technique angolais.
La Chine est le 1er partenaire d’affaires de l’Angola, pays qui a bénéficié d’environ 50 Mds USD d’investissements chinois depuis la fin de la guerre, selon l’ambassade de Chine en Angola.

Caculo Cabaça est l’un des 6 projets hydroélectriques proposés le long du fleuve Kwanza. 2 sont déjà en cours de fonctionnement (Capanda et Cambambe), le complexe de Laúca sera entièrement terminé en 2018, tandis que les projets Zenzo 1, Zenzo 2 et Tumulo do Cacador n’ont pas encore été attribués.