Un nouvel urbanisme respectueux de l'environnement se développe au Kazakhstan

Actualité

Le gouvernement du Kazakhstan a inscrit l’amélioration des services communaux et le développement d'un cadre de vie sain dans sa stratégie directrice qui sera appliquée jusqu’en 2050.

Business France organise du 8 au 10 septembre 2017 des Rencontres Acheteurs à l'occasion de l'Exposition Internationale Astana 2017 "Energie du Futur".

    Résumé

    Le développement urbain du Kazakhstan est installé dans une phase d'accélération avec l’afflux de personnes en provenance des différentes régions du pays, mais aussi avec la création en 1998 de la nouvelle capitale Astana, qui se doit d’être la vitrine du Kazakhstan pour les visiteurs internationaux.

    Les infrastructures, les services et les équipements mis en place à l’heure actuelle ne sont pas aux normes internationales et sont dépassés par la réalité du terrain. La stratégie 2050 du Kazakhstan implique donc un volet écologique visant à réduire l’impact des villes et de la construction d’infrastructures sur l’écosystème environnant. A l’heure actuelle, aucun système de tri sélectif n’a été mis en place et le tout à l’égout nécessite une rénovation de taille.

    Les organes de contrôle des deux principales villes du pays (Astana et Almaty) ont lancé des études dans différents domaines liés au cadre de vie urbain avec le soutien de bureaux d’ingénierie internationaux, notamment pour la rénovation des systèmes de chauffage et d’électricité dans la ville d’Almaty. La ville d’Astana a lancé via le groupement Astainable® - Eiffage, mandataire et pilote, EGIS, ENGIE, Poma, Suez Environnement, Enodo et PGA, le projet « Astanaible » (l’outil numérique Astainable) qui doit faire d’Astana une ville intelligente, respectueuse de son environnement et agréable à vivre.