Restructuration des secteurs de l'énergie et de l'eau en Arabie Saoudite

Actualité

L'amélioration de l'efficacité énergétique du pays de seulement 4% par an pourrait réduire la production d'un million de barils par jour d'ici 2030

    Résumé

    Le Royaume d'Arabie Saoudite possède l’une des plus grandes réserves de pétrole au monde, et se positionne comme le 20ème producteur et consommateur d'électricité avec une production d’électricité de 70GW en 2016. Au total 50% de la production d’électricité est générée par la consommation de 500 000 barils par jour. Le reste de la production étant généré essentiellement par le gaz 34%.

    Depuis plusieurs années le pays fait face à une restructuration majeure des secteurs de l'énergie et de l'eau, dans le but de soutenir les vastes plans de réforme économique visant à réduire la dépendance au pétrole. Ainsi l'Arabie Saoudite a mis en place début 2017 un programme national visant à optimiser la consommation d'eau et d'énergie. Dans le cadre de ce programme, l'Arabie saoudite a pour objectif de réduire les subventions sur l'électricité et l'eau de 200 milliards de riyals (53 milliards de dollars) et de réduire les subventions liées au pétrole de 20% d'ici à 2020.

    Le gouvernement a d’ores et déjà augmenté les prix de l'énergie domestique (augmentation de 50% du tarif de l’eau en décembre 2016) pour ralentir la croissance de la demande, et a appelé tous les citoyens du Royaume à mieux contrôler leur consommation. L'effort va de pair avec une volonté du gouvernement de diversifier son économie après deux ans de déficits budgétaires liés à la baisse des revenus du pétrole. Cependant le développement du secteur industriel voulu par les autorités induit une augmentation du besoin en énergie. Ainsi la quantité d'énergie utilisée aux heures de pointe a augmenté de 10% au cours de la dernière année seulement.

    Le marché annuel de l'efficacité énergétique en Arabie saoudite a été estimé à 1,2 milliard de dollars pour les secteurs commercial, gouvernemental et industriel.

    Le gouvernement via la Saudi Energy Efficiency Center concentre ses efforts sur les trois secteurs les plus importants, dont la consommation représente plus de 90% de la consommation totale d'énergie locale, c'est-à-dire la construction, le transport terrestre et les secteurs industriels.

    Secteur de la construction : la SEEC a étudié les meilleures pratiques internationales pour spécifier les normes qui offrent la meilleure efficacité énergétique dans la climatisation, les matériaux d'isolation thermique, l'éclairage et les appareils ménagers. Le SEEC travaille également sur le développement de nouveaux systèmes et mécanismes pour surveiller les conditions d'air et les matériaux d'isolation importés ou fabriqués en Arabie Saoudite, sont étudies afin d'assurer le respect des normes internationales.

    Secteur du transport terrestre : la SEEC définit les exigences de la vente de véhicule de transport de passagers sur le marché local, y compris en obligeant les fournisseurs à fournir des informations sur la consommation de carburant. Elle demande aussi aux organisations gouvernementales d'acheter des véhicules économes en carburant pour faire figure d’exemple à suivre.

    Secteur de l’industrie : l’objectif du gouvernement est de réduire la consommation d'énergie dans les industries de l'acier, du ciment et de la pétrochimie (elles consomment plus de 80% de la consommation d'énergie dans le secteur industriel).

    . Installation de compteurs intelligents sur le réseau électrique. La Saudi Electricity Company (SEC) installera environ 12 millions de compteurs électriques intelligents d'ici 2025 dans tout le pays. En effet les nouveaux compteurs seront marqués par une grande capacité dans le calcul de la consommation d'énergie et la possibilité de se connecter à distance pour être informé de l'état de sa consommation.