Au sein des Nations unies, la France est active dans tous les domaines !

Actualité

Vous êtes une PME ou un grand groupe souhaitant vendre à l'ONU et aux Organisations internationales, vous êtes intéressée par les marchés publics internationaux ?

Business France organise le mardi 3 octobre 2017 en Suisse à Genève une journée "Vendre aux Organisations internationales".

    Résumé

    La France a été l’un des membres fondateurs de l’ONU à sa création en 1945. Elle appartient au Conseil de sécurité et y détient un siège permanent comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie et la Chine. Elle joue à ce titre un rôle moteur sur nombre de sujets. Elle est également représentée tant dans les autres organes principaux de l’ONU, qu’au sein de ses organes subsidiaires (élue au Conseil des droits de l’Homme et membre permanent de la Conférence du désarmement par exemple).


    Le saviez-vous ?
    En 2015, les achats de l’ONU se sont élevés à 17,6 milliards USD, en progression de 2 % par rapport à 2014. Ces marchés sont en forte progression : le cap des 5 milliards USD a été atteint en 2003, celui des 10 milliards USD en 2007, des 15 milliards USD en 2012 ; ils offrent donc de nombreuses opportunités commerciales aux entreprises !

    Avec une part de marché de 3,1 % en 2015, la France se maintient depuis plusieurs années au rang de 8ème fournisseur des Nations Unies. En 2015, les ventes des entreprises françaises s’élevaient à 544,4 millions USD. Elles ont doublé en valeur depuis 2005 et portaient, à plus de 77%, sur des équipements. Les produits pharmaceutiques et les produits alimentaires représentent aussi une part très importante des achats.    

    En moyenne, les contrats passés par les Nations unies se situent entre 50 000 et 70 000 dollars et peuvent dès lors concerner tant les grandes entreprises françaises que les ETI et les PME.  

    Vendre à l’ONU présente de réels avantages : sécurité de paiement, volumes d’achats séquencés dans le temps, contrats cadres, référence prestigieuse. Les achats sont en croissance et concernent une grande variété de biens de consommation, de biens d’équipement et de services (service de santé, équipements médicaux, équipements de laboratoires et pour les hôpitaux, produits pharmaceutiques (incluant les vaccins et les contraceptifs), véhicules, constructions, conseil, équipements informatique et télécommunication, abris (tentes, kits de logements pour le personnel...), produits domestiques (couvertures, matelas...), systèmes de distribution d'eau, fournitures scolaires. L’offre française est appréciée pour son savoir-faire et sa proximité géographique avec Genève.