Japon : TRAFAM dévoile un canon à électrons pour l’impression en 3D

Brève

  • Date : 20/10/2016
  • Source : NIKKAN KOGYO
  • Contact : Bureau Business France d'Osaka

Résumé

Le TRAFAM (Technology Research Association for Future Additive Manufacturing) a présenté un canon à électrons pour l’impression en 3 dimensions de métaux de grande dimension développé par la société Tada Electric. La sphère d’irradiation est de 500 mm carrées, ce qui rendra possible la plus grande fabrication additive de métaux du monde, et la vitesse du balayage du faisceau (beam scanning) de plus de 15 000 mètres par seconde. Il ne s’agit à ce stade que d’un prototype mais Tada Electric prévoit de réaliser une machine pour une production en série d’ici la fin de 2019. La société a également réussi à fabriquer un prototype d’imprimeur de métaux équipé de ce canon à électrons. La taille de la maquette fabriquée est de 500 mm2 et de 600 mm de haut. Cet imprimeur peut traiter différents matériaux comme le titane, l’acier inoxydable, etc. Le TRAFAM est un organisme qui développe l’impression en 3 dimensions et compte 32 entreprises adhérentes.