Aerion et GE Aviation lancent une étude commune de moteur pour le groupe motopropulseur supersonique AS2 - Genève, 22 mai 2017 /PRNewswire

Communiqué de presse

  • Date : 23/05/2017
  • Source : PR Newswire
  • Contact : PR Newswire

Résumé

Après deux années d'études préliminaires, Aerion Corporation et GE Aviation ont lancé un processus formel visant à définir et évaluer une configuration finale de moteur pour le jet d'affaires supersonique AS2.

Les deux sociétés vont continuer à participer à un processus formel et par étapes afin de définir un potentiel de collaboration sur un moteur AS 2.

« Nous avons soigneusement évalué au cours des deux dernières années plus de deux douzaines de moteurs civils et militaires chez tous les principaux producteurs de moteurs, et nous pensons que travailler avec GE Aviation va nous aider à relever le défi posé par les spécifications nécessaires pour satisfaire à nos objectifs de performances, ainsi qu'aux attentes élevées de nos clients », a déclaré Doug Nichols, PDG d'Aerion.

Brad Mottier, vice-président et directeur général de l'aviation générale et d'affaires et des services intégrés chez GE a ajouté : « Aerion voit ici une opportunité d'être la première à explorer un nouveau secteur de l'aviation d'affaires et, dans un sens plus large, de l'aviation civile. Son objectif est de concevoir et de certifier le premier aéronef civil supersonique depuis un demi-siècle. Nous saluons sa vision et nous sommes heureux de poursuivre les discussions sur la configuration de moteur. »

Mise à jour du programme Aerion

« Après plus d'une décennie de mise au point de technologies supersoniques efficaces, Aerion concentre ses efforts sur le ralliement d'une collaboration industrielle qui mettra sur le marché un jet d'affaires supersonique », a commenté Nichols.

« Les défis d'Aerion ne sont plus technologiques, » a-t-il souligné. « Aerion a rassemblé un vaste ensemble de données sur les essais supersoniques en vue d'améliorer l'efficacité du vol à grande vitesse. Nous avons une très grande confiance dans l'aérodynamisme et les performances de l'AS 2. Cela est corroboré par des essais complets subsoniques et supersoniques en soufflerie, ainsi que par la mise à l'essai en vol de l'écoulement laminaire naturel sur les surfaces portantes du NASA F-15B à des vitesses jusqu'à Mach 2.

« Nous avons abouti à une conception préliminaire des aérostructures et de l'architecture des systèmes grâce à notre collaboration avec Airbus Defence and Space. Et nous travaillons avec GE Aviation afin de définir et d'évaluer une configuration finale de moteur. Nous avons conçu un aéronef qui peut être certifié et exploité sous le régime des réglementations actuelles, et aussi sous les règles susceptibles de régir l'aviation supersonique pour de nombreuses années à venir.

« Aerion est le leader dans l'avancement de la technologie supersonique civile, et se trouve bien placé pour être le premier à commercialiser un avion supersonique pratique et efficace.

« Aerion a consacré près de 15 années à cette entreprise. Nous avons bien étudié la question, et nous avons ainsi bon espoir que nous allons créer les relations industrielles nécessaires pour que l'AS2 arrive sur le marché. Notre objectif maintenant est de tranquillement travailler à édifier un cadre industriel d'où naîtra le succès. »

À propos d'Aerion Corporation

Aerion Corporation à Reno dans le Nevada a été créée en 2003 pour ouvrir une nouvelle ère de vols supersoniques pratiques et efficaces. Pendant plus d'une décennie, Aerion a fait preuve de son avance technologique de l'aile en collaboration avec la NASA et d'autres institutions de pointe dans l'aéronautique. Cette recherche comprend une percée dans l'écoulement laminaire naturel supersonique, technologie-clé sur laquelle repose le jet d'affaires AS2.

L'AS2 pour 12 passagers a une vitesse maximale de Mach 1,5 sur l'eau et les terres émergées où la vitesse supersonique est autorisée, et jusqu'à Mach 0,99 là où les réglementations imposent des vitesses subsoniques au-dessus des terres. Grâce à la supériorité de son aile à écoulement laminaire naturel supersonique, l'avion cumule long rayon d'action et efficacité à des vitesses subsoniques et supersoniques.

En 2014, Aerion a établi une collaboration d'ingénierie avec le groupe Airbus pour mettre au point l'AS2. En novembre 2015, Aerion effectué des essais en soufflerie à des vitesses jusqu'à Mach 1,5 dans la soufflerie trisonique du Conseil national de recherches du Canada à Ottawa afin de valider les prévisions de CFD d'Aerion (modélisation mathématique de la dynamique des fluides) sur la stabilité et le contrôle à vitesse élevée. En outre, la société a annoncé une commande d'une flotte de 20 aéronefs AS2 par Flexjet. Aerion prévoit le premier vol de l'AS2 en 2023 et sa certification en 2025.

Davantage d'informations peuvent se trouver sur www.aerionsupersonic.com.