Angola - Un consortium public-privé autorisé à prospecter de l’or

Brève

  • Date : 04/10/2017
  • Source : DN.pt
  • Contact : Bureau Business France de LUANDA

Résumé

Le gouvernement angolais a attribué des droits miniers de prospection aurifère à un consortium public-privé dans une zone de 195 km² dans la province de Cabinda, pour un investissement de 4,2 M USD.
Le consortium Mongo Mongo Mineração Lda est constitué du groupe Southwind Lda, Sofispa et de l’entreprise publique Ferrangol. Les 2 dernières entités participent également au projet aurifère Lombe Mining Lda, dans une zone de 381 km², également à Cabinda, pour un investissement de 5,6 M USD.
Les droits miniers sur la concession sont attribués à Mongo Mongo Mineração pour 5 ans, prolongeables jusqu’à 35 ans.
La province de Cabinda disposait déjà d’une activité aurifère légère, principalement d’origine artisanale. Par extension, c’est le cas de tout le territoire angolais aujourd’hui, qui pour le moment voit surtout une production artisanale de l’or. La création en 2014 de l’Agência Nacional para o Ouro a visé à régulariser une partie de la production (souvent illégale) et donc à permettre à l’Etat de capter les revenus fiscaux conséquents.