En savoir plus sur les dispositifs d'aide à la sortie de crises !

Actualité

L'opportunité d'échanger avec d'autres entreprises françaises en vue d'établir des coopérations et d'apporter une réponse collective et efficace aux crises.

Business France organise le mardi 28 mars 2017 à Paris un atelier d'information "Mieux connaître les dispositifs d'aide à la sortie de crises : quelles opportunités pour les entreprises françaises" ?

    Résumé

    Qui sont les acteurs qui viendront intervenir lors de cet atelier ?

     AFD (Agence Française de Développement) :  

    Etablissement public au cœur du dispositif français de coopération, l’AFD agit depuis 75 ans pour lutter contre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, l'AFD intervient dans les pays en conflit armé ou récemment sortis de conflits, les pays confrontés à une catastrophe naturelle, à une crise sanitaire soudaine ou encore lorsque les sociétés sont divisées, instables ou marquées par des poches d’instabilité et de violence. 

    Centre de crise et de soutien : 

    Le CDCS est placé sous l’autorité du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et est com­pétent tant pour les crises humanitaires que consulaires. Il assure la coordina­tion opérationnelle de l’ensemble des moyens de l’État déployés à l’étranger.  

    Au sein du CDCS, la Mission pour l’ac­tion humanitaire (MAH) coordonne la réponse humanitaire d’urgence, la Mission pour l’anticipation et les partenariats met en œuvre une approche globale de l’analyse de risques et la Mission pour la stabilisa­tion (MS), en aval de l’urgence huma­nitaire, déploie ses moyens en appui à la gouvernance publique et au renforce­ment des capacités des sociétés civiles.

    Croix Rouge Française :

    La Croix-Rouge française est d’abord une association de bénévoles, devenue une entreprise non lucrative de services dans les secteurs humanitaire, sanitaire, social, médicosocial et de la formation. Depuis plus d’un siècle, le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge intervient dans le monde entier pour mener à bien des missions dans des zones de conflit, lors de catastrophes naturelles, technologiques ou économique.  Les sociétés nationales, dont la Croix-Rouge française répondent aux besoins des pays dans lesquelles elles sont implantées, mais peuvent également agir dans le cadre de missions internationales en cas de demande de la société nationale concernée.

    ECHO (Le service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile) : 

     Basé à Bruxelles et disposant d’un réseau mondial de bureau extérieurs, ECHO garantit la livraison rapide et efficace des secours d’urgence tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’UE, grâce à deux instruments principaux : l’aide humanitaire et la protection civile.  

    Depuis 1992, année où fut créé le premier bureau d’aide humanitaire de la Commission, un total de € 15 milliards a été alloué pour venir en aide aux populations de plus de 140 pays.

    Expertise France :

    Expertise France est l’agence française de coopération technique internationale. Elle assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, de mobilisation de l’expertise technique, ainsi qu’une fonction d’ensemblier de projets, faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

    UNHRD (United Nations Humanitarian Response Depot) :

    Géré par le Programme alimentaire mondiale, le réseau de l’UNHRD stocke et transporte le matériel d’urgence. L’UNHRD gère actuellement près de 400 différents types d’équipement d'urgence, parmi lesquels des véhicules blindés, des médicaments et de la nourriture prête à être consommée. Actuellement, 59 organisations humanitaires travaillent avec l’UNHRD. Parmi elles, des gouvernements, des agences des Nations Unies, des organisations internationales et des organisations non-gouvernementales