Angola - Un consortium multi-pays souhaiterait relancer le projet de métro léger à Luanda

Brève

  • Date : 14/02/2017
  • Source : Agence Ecofin, O Pais
  • Contact : Bureau Business France de Luanda

Résumé

Un consortium composé d’entreprises européennes, américaines et asiatiques, nommé « Royal Crown », a dévoilé cette semaine son intention d’investir 10 Mds USD dans la construction d’un métro léger (light rail) à Luanda, dont la construction devrait débuter en 2018 et durer de cinq à dix ans.
La directrice générale du consortium, Grace Yaba, a évoqué l’intérêt du consortium pour d’autres secteurs d’activité au-delà du secteur des transports au cours d'une rencontre avec le vice-gouverneur de Luanda pour les questions économiques, José Cerqueira. Royal Crown, invité en Angola par l’entreprise angolaise Katukai, financera ainsi les travaux liés aux infrastructures électriques, primordiaux pour le bon fonctionnement du service. Ce métro devrait s’étendre, selon M. Cerqueira, jusqu’à Dande (province de Bengo). Aucune information concernant le tracé du métro n'a été communiquée.
Le consortium devrait s’atteler à travailler avec le gouvernement sous peu afin d’harmoniser les objectifs du projet avec ceux du Plan Directeur Général Métropolitain de Luanda (PDGML). Grace Yaba a également invoqué la nécessité de travailler avec des partenaires angolais pour finaliser le projet.
Plusieurs plans pour le secteur des transports avaient été inclus au cours des cinq dernières années par l’exécutif angolais, notamment dans le cadre du Projet National de Développement (PND) de 2013-2017 et du Plan Directeur des Transports. La crise économique a cependant fortement réduit les possibilités de financement, suspendant la plupart de ces projets. Un projet de BRT (Bus Rapid Transit, bus en voie propre) devant relier plusieurs points de la périphérie de Luanda à Luanda devait être livré en août 2017 mais a été repoussé à 2018. Le projet de métro léger en question avait déjà été prévu dans le cadre du PND et du PDGML : il visait alors à relier le nouveau terminal portuaire de Barra do Dande (dont les travaux ont été suspendus par la Sonangol mi-2016) au nouvel aéroport international de Luanda, qui devrait être finalement livré en 2018.