Colombie : une année horribilis pour l´industrie pétrolière qui espère connaître des jours meilleurs

Brève

  • Date : 21/12/2016
  • Source : La Republica
  • Contact : Bureau Business France de BOGOTA

Résumé

L’industrie pétrolière a eu une année difficile avec des cours internationaux qui sont restés bas et une production de 855 000 bpj, inférieure à celle enregistrée ces dernières années avoisinait 1 M de bpj. Seuls 15 nouveaux puits de pétrole ont été perforés. L’Agence Nationale des Hydrocarbures ANH a tout essayé pour réduire l´impact de la chute du cours du pétrole, limiter la baisse de la production et éviter le départ des investisseurs en créant, notamment 4 zones franches. Avec l’accord des pays « OPEP et non OPEP » qui permettrait de réduire de 1,6 million bpj l’offre mondiale, les autorités projettent une remontée des prix et une relance des projets de prospection et de perforation de nouveaux puits (40 nouveaux puits pour 2017), notamment sur la côte caraïbes afin d´augmenter les réserves prouvées qui aujourd´hui ne garantissent que 7 ans de production. Début 2017, une nouvelle ronde d´attribution de bassins pétroliers sera lancée. Dans le contexte actuel, le secteur pétrolier devrait être épargné par la réforme fiscale en cours d´adoption.