Angola - Nova Cimangola II inaugurée

Brève

  • Date : 18/07/2017
  • Source : MacauHub, Jornal de Angola
  • Contact : Bureau Business France de LUANDA

Résumé

Nova Cimangola a inauguré la semaine dernière sa nouvelle usine de production de ciment, Nova Cimangola II. Cette nouvelle usine produira du clinker en plus grande quantité et devrait réduire les importations coûteuses de cet intrant. L’inauguration a été faite en présence de João Lourenço, Ministre de la Défense et du Président du Conseil d’Administration de Nova Cimangola, Sindika Dokolo, à Sequele, dans le district de Cacuaco (Luanda).
Cette nouvelle usine, d’une capacité de production de clinker 1,4 millions de tonnes par an (2 millions de tonnes pour le ciment) et construite par Sinoma International Engineering, devrait permettre au pays d’arrêter l’importation de clinker, produit de base pour la production du ciment. C’est en effet devenu depuis quelques années le premier poste d’importation du pays. Les usines FCKS, China International Fund (CIF) et, depuis peu, Cimenfort en produisent aujourd’hui. C'est le second plus gros producteur de ciment derrière CIF (capacité de production de 3,6 millions de tonnes de clinker par an).
Selon la Ministre de l’Industrie, Bernarda Martins, l’Angola dispose de ressources en calcaire, en fer, en plâtre et en matière argileuse nécessaires à la production de clinker, d'où la nécessité de favoriser la production locale.
Avec le démarrage de Nova Cimangola II, la capacité de production de ciment de l’entreprise devrait doubler, passant de 1,8 à 3,6 millions de tonnes par an, l’équivalent de la production de CIF, leader du marché. Le marché visé est également celui de l’exportation : un premier accord aurait été formalisé avec le Cameroun, où 50 000 tonnes de clinker devraient être exportées.
Un investissement d’environ 400 M USD a été réalisé par Nova Cimangola et Ciminvest, son actionnaire principal, pour construire cette usine, qui se trouve sur une zone de 687 ha dans le district de Sequele. Cette zone comprend également une aire d’extraction des matières premières.
Pour rappel, l’Angola est aujourd’hui autosuffisant dans la production de ciment, avec une capacité installée estimée à 8 millions de tonnes par an en 2014, et une consommation intérieure estimée à 6 millions de tonnes par an (2014). La capacité de production de clinker en Angola est portée avec cette usine à 7 millions de tonnes par an.