Japon - L’obsolescence des réseaux de distribution d’eau

Brève

  • Date : 08/08/2017
  • Source : Nihon Keizai Shinbun
  • Contact : Bureau Business France de TOKYO

Résumé

Le premier projet de concession à un opérateur privé au Japon portant sur les infrastructures de distribution d’eau débutera en octobre prochain. En effet, le groupe de Véolia et JEF Engineering ont remporté l’appel d’offres sur ce projet. Les frais de remise en état des équipements devraient dépasser les 1 000 Mds yens (7,65 Mds EUR) en 2020. La taille du réseau d’approvisionnement en eau du pays correspond à l’équivalent de 2,2 fois le tour du globe, ce qui relève du défi pour les partenaires privés. Construits durant le miracle économique japonais (1954 – 1973), les infrastructures arrivent rapidement en fin de vie (13% aujourd’hui, et jusqu’à 50% en 2050). D’après le ministère de la Santé japonais, les frais de maintenance et de remise en état s’élèveront à près de 1 400 Mds de yens (10,7 Mds EUR) en 2040, bien plus que les 800 Mds de yens (6,1 Mds EUR) actuellement.