Logement : le second-oeuvre en plein essor en Côte d'Ivoire

Actualité

Business France organise des rendez-vous d'affaire Second-Oeuvre du bâtiment du 3 au 5 octobre 2017 en marge du salon Archibat, à Abidjan en Côte d'Ivoire.

    Résumé

    Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire peine à loger ses habitants. Le pays encaisse un déficit de 400 000 logements dont plus de 200 000 dans la capitale économique. Cependant, le secteur du bâtiment et du second oeuvre est en pleine croissance, favorisé par des politiques étatiques
    ambitieuses, à l'exemple du Compte de Mobilisation de l’Habitat (CMDH) doté de 52 Mds EUR par le gouvernement pour obtenir notamment des taux de crédits bancaires autour de 5,5%.

    Dans le secteur privé, de nombreux chantiers de construction et de réhabilitation sont à signaler : en phase de réalisation pour certains (Groupe Palmeraie, Noom Hôtel et Groupe Accor) et en phase préparatoire pour d’autres (Hôtel du Golf, Mövenpick Hotels & Resorts, Hôtel Hilton 5*).

    L’offre française reste à intensifier : elle ne représente aujourd’hui que 14% des parts sur le marché du bâtiment second oeuvre à l’import, concurrencée par ses voisins frontaliers (l’Espagne et l’Italie) et la Chine.

    Le 15 juillet 2017, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a annoncé l'aide financière de la France d'un montant de 1,4 Mds EUR dans le cadre du projet construction du "Métro d'Abidjan" qui traversera la ville du nord au sud. Les aménagements techniques et fonctionnels des futures stations et des ouvrages constituent de belles opportunités pour les entreprises françaises du BTP et du second oeuvre.