Myanmar - Dans le cadre de la guerre commerciale avec les États-Unis, la Chine se tourne vers le Myanmar pour importer des bovins

Brève

  • Date : 10/07/2018
  • Source : https://www.mmtimes.com/news/trade-war-us-china-may-import-myanmar-cattle.html
  • Contact : Bureau Business France de RANGOUN

Résumé

Le gouvernement Birman et la province chinoise Yunan sont en train de finaliser un accord pour que le Myanmar exporte du bétail pour répondre à la demande croissante du marché chinois en produits bovins.
Selon Pekin, la consommation du bœuf en Chine a augmenté régulièrement pour atteindre 8,4 millions de tonnes par an. La Chine devrait permettre à 14 pays d’exporter des produits bovins sur son marché intérieur et le Myanmar en sera probablement l'un d'entre eux.
La Chine est en train de mettre en place un abattoir près de la ville frontalière de Nan Kam pour vérifier les bovins en provenance du Myanmar afin de s'assurer qu'ils sont en bonne santé et aptes à la consommation.
Les relations commerciales tendues entre la Chine et les États-Unis devraient impacter les 6000 tonnes de produits bovins importés annuellement des états unis. Ce qui présente une opportunité pour le Myanmar, ainsi que les pays voisins tels que le Cambodge, le Laos, également impliqués dans le commerce du bétail.
L’importation des produits bovins au Myanmar sera confrontée à plusieurs défis :
- manque d'inventaire du nombre de têtes de bétail dans le pays
- manque de données sur le volume des échanges,
- manque de données sur les maladies telles que les sabots et les maladies buccales ainsi que
- loi actuelle qui interdit l'abattage du bétail avant sa 16ème année
De décembre 2017 à mai 2018, 50 022 bovins et 6771 bovins ont été exportés vers la Chine. Selon les données de la FAO en 2014, le Myanmar compte le plus grand nombre de bovins et de buffles parmi les pays d'Asie du Sud-Est.
En dehors de la Chine, le Myanmar exporte du bétail en Thaïlande et au Bangladesh.