Le régime des importations au Japon

Fiche marché

  • Auteur : Bureau Business France de TOKYO
  • 2018 - 3 pages
  • Editeur : UBIFRANCE
  • Référence : B1806734A
  • Document gratuit
  • Disponible immédiatement par téléchargement

Résumé

Le Japon est membre de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) depuis sa création en 1995. Il participe également au forum de l’APEC (Coopération Economique de l’Asie-Pacifique) depuis 1989 et à divers autres forums commerciaux. En matière douanière, il est membre depuis 1964 de l’Organisation Mondiale des Douanes.
L’Accord de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne a été signé en juillet 2018, et son entrée en vigueur serait normalement prévue pour le 1er février 2019.

Avant d’exporter vers le Japon, il est impératif de vérifier et de se conformer à la réglementation japonaise. En effet, l’importation d’un produit peut être strictement interdite ou soumise à conditions. En outre, le produit ou son conditionnement peuvent être soumis à des normes japonaises particulières. Ces normes, établies par les ministères compétents, peuvent être obligatoires dès l’entrée sur le territoire ou au moment de la commercialisation.