Taïwan - Brioche à l’ananas ou baguette ? Evolution des tendances de consommation

Brève

  • Date : 24/04/2018
  • Source : NOM Magazine
  • Contact : Bureau Business France de TAIPEI

Résumé

Les boulangers taïwanais doivent faire face aux nouvelles tendances du marché alimentaire : l’émergence du concept « manger sainement ; le bon pour moi » tend les consommateurs de l’île à s’intéresser aux produits en provenance de l’Europe. Les pains et pâtisseries françaises sont à la mode, véhiculant une image d’art de vivre, de goût et de qualité. Cette évolution ne va pas engendrer la disparition des pains au style japonais mais plutôt améliorer leur processus de conception en privilégiant l’utilisation de produits naturels et traçables.
Les pains français revisités à la taïwanaise sont monnaie courante. On retrouve la texture authentique du pain réalisé avec de la farine française importée auquel on ajoute un fourrage (fruits secs, noix, céréales ou encore fromage de production locale…) ayant des propriétés diététiques adaptées au besoin actuel en matière de santé.
A Taïwan, au contraire de l’Europe, le pain n’est pas un aliment à part entière du repas, c’est une collation. En ce sens, le goût a plus d’importance, on incorpore les saveurs de Taïwan dans les produits afin de satisfaire les attentes toujours plus hautes des consommateurs et se distinguer des classiques de la boulangerie occidentale.