Tchad - l’État cèdera 60 % de ses parts dans CotonTchad SN à Olam International

Brève

  • Date : 26/04/2018
  • Source : Ecofin Agro
  • Contact : Bureau Business France de DOUALA

Résumé

Le gouvernement tchadien cèdera 60 % de sa participation dans la CotonTchad Société Nouvelle (CotonTchad SN), entreprise détenant le monopole d’achat de coton graine, au Singapourien Olam International.
Cette cession, actée par un accord conclu le lundi 23 avril par les deux parties, entre dans le cadre de la privatisation partielle de ladite compagnie, qui verra une suppression des différents soutiens de l’État et une remise sur pied de la filière.
La restructuration devrait ainsi permettre la mise en œuvre d’un programme de croissance de la production de coton graine à 300 000 tonnes d’ici 2023, contre 100 000 tonnes actuellement.
En outre, Olam assurera le financement intégral des campagnes cotonnières, réhabilitera l’usine de production d’huile de coton de Moundou ainsi que la totalité des installations d’égrenage de la CotonTchad SN.
Pour rappel, l’État tchadien soutenait jusqu’ici la filière en subventionnant les intrants et matériels agricoles et en se portant garant auprès des banques pour l’octroi à la CotonTchad SN de crédits requis pour le financement des campagnes agricoles.
Le coton est le troisième produit d’exportation du Tchad derrière le pétrole brut et le bétail. La filière est l’apanage de 350 000 producteurs et procure des revenus pour 3 M de personnes.