Le marché de l'automobile en Turquie 2017

Publication

  • Auteur : Bureau Business France d'Istanbul
  • 2017 - 43 pages
  • Editeur : Business France
  • Référence : B1700833A
  • disponible immédiatement par téléchargement
80,00€ HT
Ajouter au panier :

Résumé

Si l’industrie automobile prend ses racines en Turquie à la fin des années 60 avec les investissements de Renault et Fiat à Bursa, ce n’est qu’à partir de la fin des années 90 que le pays est véritablement devenu un acteur d’envergure internationale, commençant à produire pour les marchés extérieurs.

On dénombre aujourd’hui sur le territoire turc 12 constructeurs automobiles actifs et près de 5 000 équipementiers (dont environ 250 investisseurs étrangers). Selon les chiffres diffusés par l’Organisation Internationale des Constructeurs d’Automobiles (OICA), la Turquie occupait, en 2015, le 15ème rang mondial des producteurs de véhicules (VP, VUL, VI, Bus) et le 5ème rang européen hors Russie.

Le marché domestique a connu, pour sa part, une année record en 2016, avec 983 720 véhicules vendus, en augmentation de 1,6% par rapport à 2015. Le taux d'équipement était de 171 véhicules pour 1 000 personnes (chiffres 2016).

Le potentiel de croissance reste donc considérable pour ce pays de 78,7 millions d'habitants et les possibilités commerciales pour les entreprises françaises sont nombreuses, aussi bien dans le domaine industriel pour accompagner les constructeurs et équipementiers présents dans leurs évolutions qu'au niveau de la distribution et de l'aftermarket.

Votre panier

L'article ...
Le marché de l'automobile en Turquie 2017
vient d'être ajouté à votre panier