Rangoun - Un riche patrimoine architectural

Brève

  • Date : 26/06/2018
  • Source : https://frontiermyanmar.net/en/building-a-secure-future-for-heritage-architecture
  • Contact : Bureau Business France de RANGOUN

Résumé

Rangoun, ancienne capitale de la Birmanie (jusqu’en 2005) a une histoire architecturale particulière.
Lorsque la Birmanie est vaincue et rattachée à l’empire des indes britanniques, Rangoun devient une « ville pilote » pour les anglais qui appliquent alors les concepts naissants de la planification urbaine.
« La ville fait partie d’un nombre très restreint de schémas urbains intégrés de la fin de l’ère victorienne » (Ian Morley, Professeur d’histoire urbaine). New Delhi et Calcutta en Inde en sont d’autres exemples.
L’isolement du pays pendant quasiment un demi-siècle a eu pour effet de préserver en l’état ce patrimoine urbain. Le contraste est frappant avec les autres capitales asiatiques qui ont subi une urbanisation relativement peu contrôlée. Rangoun fait maintenant figure de carte postale avec ses bâtiments magnifiques, impressionnants, mais peu entretenus et subissant les assauts du climat (moussons annuelles, mais aussi cyclones, typhons et inondations).
Si la Birmanie ne souhaite pas raviver ni célébrer son passé d’ancienne colonie Britannique, l’attrait pour les bâtiments historique, le potentiel touristiques qu’ils représentent et la gestion des services urbain de la ville face aux enjeux climatiques sont l’occasion pour les entités publiques comme privée de se pencher sur la rénovation l’entretien et la protection de ces bâtiments.