L'agenda de Business France


     fiches export

MINING WORLD CENTRAL ASIA 2018 - Pavillon France sur le salon minier

Salon ou rencontre B to B

  • 19 au 22 juin 2018 - Kazakhstan, Astana
  • Organisateur(s) : Service énergie - environnement
  • Contact : Guillaume ANFRAY
  • Téléphone : +33 (0)1 40 73 34 52
  • Adresse : 77 Boulevard Saint Jacques 75998 Cedex 14 PARIS
En savoir plus :

Résumé

Business France organise du 19 au 22 juin 2018 un pavillon France sur le Mining World Central Asia à Astana au Kazakhstan.

Le salon Mining World Central Asia est le RDV annuel à ne pas manquer au Kazakhstan et en Asie Centrale, principalement pour les équipementiers qui souhaitent promouvoir leurs produits, leur savoir-faire et rencontrer des distributeurs ou partenaires de qualité. 196 exposants, 6 Pavillons nationaux (France, Australie, Allemagne, Chine, Norvège et Turquie) et 2 000 visiteurs provenant de 24 pays en 2016. En 2018, il se tiendra exceptionnellement en même temps que le WORLD MINING CONGRESS à Astana.

Le saviez-vous ?
Le Kazakhstan est un géant minier régional : il est le 2ème producteur de minerai de la zone CEI après la Russie. Le pays est particulièrement bien doté en charbon et en minerai de fer. Il possède également un tiers des réserves mondiales de manganèse, soit 600 millions de tonnes, ainsi qu'un tiers des réserves mondiales de chrome et d'uranium. Par ailleurs, le sous-sol kazakh est riche en or, argent, cuivre et zinc, et abrite d'importantes quantités de métaux rares comme le béryllium, le tantale, le cadmium et le tungstène.

Ces dernières années, le pays a mis en valeur ses réserves de métaux précieux ainsi que ses mines d’uranium en établissant des partenariats avec des investisseurs étrangers, les sociétés canadiennes Uranium One et Cameco, et la société française Areva. Etant le deuxième pays au monde pour ses réserves d’uranium, le Kazakhstan est devenu le 1er producteur mondial d'uranium en 2009 et l’est resté depuis. A l'échelle du pays, le secteur des mines est un des principaux piliers de l'économie puisque 17 % de la production industrielle et 20 % des recettes d'exportation sont générés par cette industrie. La production de métal représente également 20 % de l’emploi industriel au Kazakhstan, ce qui fait du secteur minier le 2ème employeur du pays après le secteur public.

L'Etat souhaite développer l'industrie de transformation et la production de métaux à forte valeur ajoutée car une grande partie de certains minerais (le minerai de chrome, notamment) est exportée à l'état brut.