L'agenda de Business France


     fiches export

Rencontres d'affaires avec les professionnels de l'amont des industries cosmétiques et pharmaceutiques

Salon ou rencontre B to B

  • 13 au 17 mai 2019 - Côte d'Ivoire, Cameroun, Douala et Abidjan
  • Organisateur(s) : Bureau Business France de DOUALA
  • Contact : Patrick BASSOM
  • Téléphone : +237 233 42 90 62
  • Adresse : Immeuble Indigo – Bonapriso - Douala DOUALA
En savoir plus :

Résumé

Qu'il s'agisse de la livraison de produits finis pour la distribution ou de la fourniture de matières premières, la fabricants français jouissent d'une bonne image dans l'industrie cosmétique et pharmaceutique en Afrique.

Business France souhaite exposer le savoir-faire et la maitrise technologique française aux grands acteurs de la production et de la distribution cosmétiques et pharmaceutiques en Côte d'Ivoire et au Cameroun, deux pays, qui à eux-seuls pèsent 50 M d'habitants et innervent un marché de plus de 150 M de consommateurs.


Le savez-vous ? - a consommation en Afrique subsaharienne a connu au cours des dernières années une rapide croissance, en raison de bonnes performances économique et de la structuration de la distribution. Cette dynamique consumériste bénéficie particulièrement aux secteurs pharmaceutiques et cosmétiques, qui sont aussi parmi les premiers postes d'exportation françaises dans la région. Au Cameroun et en Côte d'Ivoire, les deux locomotives économiques de l'espace francophone, la demande a connu respectivement une croissance de 6,8 et 8,2% pour la catégorie des médicaments et une hausse générale de 7% pour celle des cosmétiques sur la période de 2013 à 2017. Le volume des importations de produits finis des deux catégories a ainsi dépassé les 900 M EUR en 2017. Toutefois, l'industrie locale serait la principale bénéficiaire de cette évolution. Ainsi, dans le domaine la cosmétique par exemple, les marques produites localement sont passées de moins de 10% de part de marché en 2003 à 27% de part de marché pour la côte d'Ivoire et plus de 30% pour le Cameroun. Une dynamique comparable est en cours de s'enclencher sur le marché de la production pharmaceutique qui voit de plus en plus de laboratoires locaux se créer.